Aller au contenu

Odette

Temps de lecture : moins d'une minute

image

Elle avait tout rangé, donné les vêtements, les verres à pied, les assiettes aux filets dorés, les couverts en argent soigneusement rangés dans leurs écrins de velours.


Elle s'était habillée avec soin. Son pull préféré en cashmere noir, son pantalon en laine fine, ses escarpins. Elle s'était légèrement maquillée et avait relevé ses cheveux en chignon. Comme d'habitude.

Elle caressa du regard, pour la dernière fois, les cadres posés sur la tablette du radiateur. Son mari et ses enfants la regardaient en souriant.

Elle défroissa la nappe fine d'un geste rapide de main et du bout du pied et arrangea les franges du tapis. Une fine couche de poussière recouvrait le piano. Qui s'en soucierait maintenant ? Ses enfants ne lui téléphonait plus qu'à Noël, ses petits enfants habitaient au quatre coins de l'Europe. Elle était seule depuis tant d'années.

Elle avait laissé les papiers bien en ordre sur le bureau. Le contrat pour la concession, l'adresse du notaire pour ce qu'il convenait de partager - l'appartement, les titres que son mari lui avait laissé pour qu'elle ne manque de rien, les
revenus de plus en plus maigres de la maison d'édition familiale placée en gérance il y a douze ans.

Elle regarda la bouilloire trembloter pour la dernière fois.
Elle rempli la tasse de porcelaine fine, fit infuser lentement les feuilles délicates d'œnologie, brisa par dessus les petites ampoules de potassium et sirota tranquillement son thé.


La BO de Odette :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: il ne faut pas regarder à travers la fenêtre