Aller au contenu

Finalement il fait froid se dit Denis

Trois mois...

Trois mois qu’il vivait dans ce petit appartement du centre-ville, trois mois qu’il le subissait dans cette rue étroite Quand on ouvrait les fenêtres, on avait l’impression que la salle de bain du voisin était dans le salon d’Anne.

Heureusement depuis un mois le locataire d’en face avait déménagé ...continuer la lecture de "Anne"

Trois heures.

La vieille du dessus avait allumé sa radio. Pas à fond, mais assez fort pour qu'il l'entende comme si le son sortait de son propre radiateur. Ça devait se propager par les tuyaux, c'était pas possible autrement. Il avait quasiment l'impression que le poste était dans sa chambre à lui. Pour une fois que c'était pas les jeunes du dessous, avec leur musique de sauvage qu'ils mettaient systématiquement tous les samedis, pile à l'heure de sa sieste.

...continuer la lecture de "Émile"

— Luce, lâche ce rideau !
— Mais heu Maman !
— lâche ce rideau je te dis, on va te voir !
— Et ?
— Et si on te vois, enfin réfléchis on a mis des rideaux c’est pour qu’on ne nous voit pas, si tu tiens le rideau et que tu te mets à la fenêtre on va te voir ! ...continuer la lecture de "Luce"

error: il ne faut pas regarder à travers la fenêtre